Lac des Fades Besserve Nature et Patrimoine sans réserve autour des Fades Besserve !

logo du site
  • Lac des Fades Besserve

Accueil du site > Patrimoine > Le barrage EDF

Le barrage EDF

En 1939, la compagnie hydro-électrique d’Auvergne, déjà exploitante des chutes de Queuille depuis 1904 et des Fades depuis 1917 lance une étude d’aménagement de Haute Sioule en amont de la retenue des Fades Besserve. Cette étude n’aboutira pas sur un volet opérationnel compte-tenu de la 2nde guerre mondiale. En 1946, EDF "Electricité de France" lance un plan de modernisation sur les 3 barrages de la Haute sioule. C’est en 1962, que le projet définitif d’un barrage en enrochement est retenu sur la chute de Besserve.

Barrage des Fades Besserve - credit photo Sauret Besserve

La digue est construite de 730 000 mètres cube de blocs rocheux compactés et d’un masque en béton armé pour garantir son étanchéité.

Actuellement, la crête du barrage mesure 235 mètres et s’élève à 68 mètres de hauteur. Sous concession EDF, il est rattaché au groupement d’exploitation hydraulique Loire Ardèche. L’ouvrage peut retenir jusqu’à 69 millions de mètres cubes d’eau et alimente la centrale hydroélectrique de Chambonnet équipée d’une turbine Francis à axe verticale d’une puissance de 28,9 MW.

L’évacuateur de crues est souterrain et commandé par 2 vannes secteur de 10 mètres surmontée chacune de de clapet (8mètres de large sur 2 mètres de hauteur). 

Barrage et viaduc des Fades Auvergne-credit photo OTC

Attention : Les lâchers du barrage sont dangeureux en aval (vague déferlante) et aussi en amont du fait de l’aspiration. A l’amont également et en période de production, l’acheminement de l’eau vers les turbines créent une aspiration. La règlementation du plan d’eau délimite strictement la zone interdite (secteur du Chalamont et du Colis) pour ces raisons. Soyez vigilents avec la signalétique et respectez les consignes pour votre sécurité.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP